Vidéosurveillance lieudetravail. VisioS@ve est une gamme complète et puissante, cette solution de vidéo protection répond à tous vos besoins, VisioS@ve est une gamme complète et puissante. En partant des caméras jusqu’à l’affichage sur murs d’écrans, en passant par des stockeurs adaptés à votre volumétrie, la solution Fichet permet de répondre à vos problématiques de vidéosurveillance.

Vidéosurveillance lieudetravail quels sont vos droits et obligations


La videosurveillance au travail

La vidéosurveillance – vidéoprotection au travail. L’équipement des lieux de travail en caméra de surveillance est désormais largement partagé. S’ils sont légitimes pour assurer la sécurité des biens et des personnes, de tels outils ne peuvent pas conduire à placer les employés sous surveillance constante et permanente …L’équipement des lieux de travail en caméra de surveillance est désormais largement partagé. S’ils sont légitimes pour assurer la sécurité des biens et des personnes, de tels outils ne peuvent pas conduire à placer les employés sous surveillance constante et permanente. Quelles règles les employeurs doivent-ils respecter ? Quels sont les droits des employés ?

Vidéosurveillance lieudetravail votre vie privée est-elle …

Un système de Vidéosurveillance lieudetravail   peut être mis en place à des fins de sécurité des biens et des personnes, elle peut également être utilisée pour contrôler l’activité des salariés (Cass. soc., 10-1-12, n°10-23482).

La Cnil rappelle toutefois que le système de vidéosurveillance doit nécessairement respecter le principe de proportionnalité.

Sauf circonstances particulières (ex : surveillance en zone aéroportuaire, travail sur une machine dangereuse…), la Cnil considère que la vidéosurveillance ne peut placer les salariés sous surveillance constante, générale et permanente (Délib. Cnil n°2010-112 du 22-4-10).

Dans une affaire où l’employeur filmait en permanence des agents installés dans le PC sécurité d’une galerie commerçante, la Cnil a jugé que cette surveillance était disproportionnée, au regard de la finalité de sécurité des biens et des personnes de l’immeuble (Délib. Cnil n°2012-475 du 3-1-13).

Dans une autre affaire où les caméras étaient installées pour lutter contre le vol de marchandises, la Cnil a considéré que n’était pas justifiée l’installation de caméras dans des locaux où il n’existait aucun risque de vol puisque aucune marchandise n’y était stockée, tels les couloirs, les ateliers de création ou les bureaux administratifs.

Pour la Cnil, le nombre, l’emplacement, l’orientation, les fonctionnalités et les périodes de fonctionnement des caméras, ou la nature des tâches accomplies par les personnes devant être soumises à la vidéosurveillance, sont autant d’éléments à prendre en compte lors de l’installation du système. Le déploiement d’un dispositif de vidéosurveillance ne doit pas avoir pour seul objectif la mise sous surveillance spécifique d’un employé déterminé ou d’un groupe particulier d’employés.

L’enregistrement du son associé aux images apparaît disproportionné, sauf justification particulière.

Vie privée au travail : mon employeur a-t-il le droit de me

En 2011, plus de 200 plaintes ont été déposées pour abus de vidéosurveillance au travail, soit une hausse de 13% par rapport à 2010*. Si la loi autorise votre employeur à installer un système de vidéosurveillance pour sécuriser son entreprise, des règles existent cependant pour éviter tout débordement dans l’utilisation de cette méthode de surveillance. Mon employeur a-t-il le droit d’installer un système de vidéosurveillance ? Oui, la loi autorise votre employeur à installer des caméras sur votre lieu de travail. Et ce pour plusieurs raisons : garantir la sécurité de ses employés et celle de ses locaux, annihiler les velléités de vol, identifier les auteurs de dégradations ou d’agressions, etc.

Caméras de surveillance sur le lieu de travai
Surveillance des salariés au travail. Les salariés s’interrogent souvent sur ce que peut faire et ne pas faire leur employeur en matière de surveillance au travail. Caméras, internet, téléphone, badges… les moyens permettant de surveiller et contrôler l’activité d’un salarié sont en effet nombreux. Mais sont-ils tous licites au regard du droit du travail et du respect de la vie privée des salariés ? Le point sur les règles applicables. Un employeur a la possibilité d’accéder à l’ordinateur mis à la disposition de son salarié dans le cadre de son travail. Mais peut-il librement consulter les fichiers, les connections ou les emails qui y figurent, y compris lorsque le salarié est absent ? En principe, l’accès à internet au travail doit servir à l’exécution des taches professionnelles et ne pas être utilisé à des fins personnelles par le salarié. Si, en pratique, l’utilisation de l’outil informatique à des fins privées est globalement tolérée dès lors qu’elle n’est pas abusive, l’employeur peut néanmoins mettre en place une charte informatique au sein de l’entreprise afin de réglementer cette pratique.

Dans tous les cas, l’employeur possède un droit d’accès étendu au matériel informatique utilisé sur le lieu de travail. Ses pouvoirs sont souvent méconnus par les salariés.

Vidéosurveillance lieudetravail prix.

Ce chiffre comprend non seulement les dispositifs de vidéoprotection, c’est-à-dire les caméras placées dans les lieux qui accueillent du public ou installées au niveau de la voie publique, mais aussi les équipements de vidéosurveillance (caméras placées dans les lieux non ouverts au public). L’installation d’un tel dispositif dans les entreprises est soumis à des règles. C’est la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) qui est chargée de contrôler la conformité des équipements.La réglementation des systèmes de vidéosurveillance. Qu’est-ce qu’un dispositif de vidéosurveillance ? Il s’agit d’un dispositif composé de caméras qui permet de voir et éventuellement d’enregistrer des images afin de pouvoir les visualiser sous différents angles.La plupart du temps, ce sont des entreprises spécialisées dans la sécurité électronique qui se chargent de l’installation.La mise en place de caméras de surveillance est destinée à protéger les personnes et les biens et à renforcer la sécurité en entreprise.Les caméras sont installées dans un but dissuasif pour empêcher les vols et les tentatives d’effraction..

La vidéosurveillance au travail, comment ça marche ?
votre employeur doit utiliser les caméras de surveillance pour l’usage qu’il a déclaré. De plus, dans certains cas, des mesures particulières sont à prendre en compte. Par exemple, si l’employeur installe des caméras pour assurer la santé et la sécurité des travailleurs et des tiers, alors la caméra ne pourra pas être dirigée vers les employés.

Si les caméras sont installées pour contrôler le processus de production, les images ne pourront pas être utilisées pour une finalité disciplinaire. Et si elles permettent de contrôler les employés, elle devront être utilisées sans excès, dans le respect de la vie privée d’autrui et ne devront pas être le seul élément motivant une décision ou constituant une évaluation. Il est absolument interdit d’installer des caméras de surveillance dans les sanitaires, le réfectoire ou encore les vestiaires.

 

 


Vidéosurveillance

VisioS@ve est une gamme complète et puissante, cette solution de vidéo protection répond à tous vos besoins, VisioS@ve est une gamme complète et puissante. En partant des caméras jusqu’à l’affichage sur murs d’écrans, en passant par des stockeurs adaptés à votre volumétrie, la solution Fichet permet de répondre à vos problématiques de Vidéosurveillance lieudetravail systems